16 septembre 2009

Home sweet love nest

Tout le monde connait Marylin Monroe, mais connaissez vous sa filmographie? Les gens connaissent souvent au mieux ses derniers films, ceux ou en tant que star des studios, elle tenait le role principal. Grace à des coffrets en promo, j'ai l'occasion de découvrir des petits bijoux des années 50 dans lesquelles notre icone a fait ses debuts avec des roles secondaires voire anecdotiques. Ces films me semblent emprunt d'une vraie fraicheur (tres moralisateur quand meme) et sont un vrai délice !!!

Dernier en date : Love nest (1951)

lovenestnov06

Petite fiche technique:

  • Love Nest (ou nid d'amour en francais), film américain de Joseph Newman sorti en 1951.

  • Casting: June Harver (Connie Scott), William Lundigan (Jim Scott), Frank Fay (Charley Patterson) et Marilyn Monroe (Roberta "Bobby" Stevens).

MV5BMTMxNzgwODUxMV5BMl5BanBnXkFtZTYwMzY5NTI2__V1__SX294_SY400_1946. Jim Scott est démobilisé et revient de Paris après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pendant son absence de 2 1/2 ans, lui et sa femme Connie ont acheté un petit immeuble locatif à New York et vivent désormais dans l'appartement du sous-sol. Jim veut se remettre à écrire mais les problèmes techniques du bâtiment font de lui un concierge à plein temps et engagent de toute façon une charge financière trop élevée pour le jeune couple. Jim a loué à Bobby, collègue de l'armée US en France, un des appartements. Il s'avère que le Bobby en question est en fait une très belle Roberta, mannequin de profession, rendue à la vie civile elle aussi.

La vie avec la communauté de locataires est conviviale, et même intéressante. Surtout que l'un d'entre eux, Charley Patterson, est un sexagénaire beau parleur et un séducteur hors pair, semblant traiter des affaires aussi fructueuses que mystérieuses. Il épouse même une voisine. Comme il ne dit pas toute la vérité, Connie commence à avoir des soupçons. Qui est vraiment M. Patterson?

Finalement, le pot aux roses est découvert: Charley est un escroc qui, depuis une quinzaine d'années, séduit les veuves fortunées et les fait investir dans des affaires tout en lui permettant, à lui, de bien vivre. Il va en prison, lui et Jim co-signent un livre sur son histoire, le livre devient un succès, Charley sort de prison et peut vivre avec la femme qu'il aime, l'immeuble ne sera finalement pas vendu: tout est bien qui finit bien (on est pas aux USA dans les 50's pour rien!!!).

33187_largeComme je le disais, Marilyn n'a ici qu'un role mineur, qui aurait pu disparaitre au montage. Mais à posteriori, elle figure TOUTE SEULE sur la couverture du DVD. Preuve que figurer au fin fond du génerique n'est pas une fatalité !!!

PS: pour les fashionistas, dans la scene d'ouverture June Harver porte un jean qui ressemble à s'y meprendre à un boy friend jean... Qui a dit que la mode changeait tout le temps ? ;)

Posté par The City Girl à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Home sweet love nest

Nouveau commentaire