25 août 2009

Le piège d'oxford street

Cette théorie est valable pour toutes les grandes artères ou simples rues commerçantes rassemblant un panel assez large de boutique High Street (ici Topshop, Primark et Dorothy Perkins, en France H&M, Zara et Pimkie).

Cette promenade sur Oxford Street n'était pas voulue, c'était un travail commandité: ma petite soeur avait repéré un sac et souhaitait que l'achète (contre remboursement) et que je lui ramène en France. En gentille grande soeur j'accepte la mission, à priori pas impossible.

Ce que je n'avais pas prévu c'est de tomber nez à nez avec un rayon chaussures soldées au sous sol chez Dorothy Perkins !!! Il y en avait meme à ma taille !!

Mais j'ai résisté, fermé les yeux, passé la boutique au radar pour trouver le sac: sac repéré, attrapé, payé, sortie du magasin. Ouf c'était moins une!

MAIS... ce petit aperçu a aiguisé ma faim de shoppeuse, et sur le chemin jusqu'au métro impossible de ne pas regarder ces vitrines. Et à quelques mètres de l'entrée du Tube, l'immeuble PRIMARK... J'ai beau lutté je ne résiste pas, comment résister à une robe à 13£ ?? Au final je n'ai dépensé que 40£... Euh, on va dire mission presque réussie? Et puis à part la robe, la veste et le gilet, j'avais vraiment besoin d'elastiques, d'une brosse à cheveux et d'une petite paire de basket (explication plus tard), non ?

IMG_2859 IMG_2869 IMG_2873

Posté par The City Girl à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le piège d'oxford street

Nouveau commentaire