17 août 2009

L'arnaque du Casual Friday

Le casual Friday c’est cette coutume américaine d’adopter le vendredi un style vestimentaire plus décontracté, d’ou l’expression “Dress-down Friday” ou “Casual Friday”. Importe en France, cette tendance est monte en force avec les entreprises de nouvelles technologies apparues lors de la bulle internet, mais a t’elle résisté a l’éclatement de cette dernière?

Casual everyday

Ce sont vos amis qui bossent dans la « com’ », la mode, le « market’ », la pub… Bref ces métiers réputés créatifs, où l’on travaille autant derrière un bureau, une table de Ping-pong ou dans un cocktail avec une coupe de champagne a la main (on appelle ca du Networking et ca devient tout de suite très classe).

Dans ces entreprises, porter un costume ou un tailleur serait une aberration! Pire une faute professionnelle ! Le créatif (ou « créa ») doit être a l’aise pour créer, donc en baskets (oui c’est bien connu que seules des knickers en édition limitée a plus de 100 euros créent les conditions idéales a la création, demandez a Mozart ou Maupassant !).

Dans cet univers ou l'espérance de survie diminue au fil des années (disparait à 35 ans), il faut en permanence montrer qu'on est "in", "trendy" bref a la mode. L'uniforme costume/cravate ou tailleur/chemise a donc été remplace par les dernières tendances. Moralite? au lieu d'avoir juste à choisir la chemise et la cravate assortie, il faut passer 2 heures devant son miroir chaque matin à peaufiner chaque detail de sa tenue. 

Friday is a regular day

A l'inverse dans certain univers, le casual friday n'existe pas. C’est de plus en plus rare, mais cela concerne encore de nombreuses boites dans les secteurs arides et austères que sont la banque, l'assurance ou l'audit.

En effet, on incarne moins le sérieux en jean! L'image de décontraction que véhicule le casual friday est en contradiction avec l'impératif d'image de ces filières, en particulier pour les positions au contact des clients.

Alors oui ces pauvres malheureux ne peuvent pas venir en jean le vendredi, mais au moins, pas de tergiversations pour savoir ce qu'on met ce matin la. Et pour les plus chanceux: cravates et boutons de manchettes optionnels ce jour la !!!

Le casual friday, trend imposée ?

Dans la majorité des cas, le vendredi est effectivement le jour ou l’on peut s’habiller décontracté (c'est-à-dire mettre un jean, voire une paire de converses au bureau). Mais est-on pour autant réellement décontracté vis-à-vis de son apparence ?

En effet il existe une certaine pression : c’est vendredi il FAUT venir en jean au bureau ! Malheur a celui qui est un peu traditionnel et ne le souhaite pas. C’est vrai pourquoi serait-on force de devoir s’habiller d’une façon particulière ? Le but du casual Friday n’est il pas de permettre une certaine forme de liberté le dernier jour de la semaine ? N’a-t-on pas en pratique juste remplace l’uniforme du costume / cravate par celui du jean le vendredi ?

Et s’habiller décontracté ne suffit pas ! Etre en jean c’est bien, mais encore faut il porte « le bon », la bonne marque, la bonne coupe etc… Les petits détails parce qu’ils sont censés révéler notre personnalité (vu que l’on est suppose être habille décontracté) sont scrutes beaucoup plus qu’un jour de semaine. Bref s’habiller « casual » un vendredi est un cadeau empoisonné !!!

Une nouvelle solution: se mettre tout nu ?

Une agence anglaise de graphisme semble avoir résolu le probleme en instaurant des "naked fridays" !

Selon le consultant "en enlevant leurs vêtements, le salariés enlèveront également leurs inhibitions et pourront se parler plus ouvertement et honnêtement. C'est en fait la meilleure expression de confiance en soi-même et envers les autres"... Et si on se mettait tous nus ??

Posté par The City Girl à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur L'arnaque du Casual Friday

Nouveau commentaire